Contamination

DÉCHARGE ÉLECTROSTATIQUE

Une décharge électrostatique (ESD) peut être causée par différents facteurs et résulte souvent d’un contact entre matériaux. Elle est le résultat d’actions quotidiennes, comme une personne empoignant un morceau de polystyrène ou marchant sur un tapis, mais elle peut également être créée par la poussière présente dans l’environnement.

Les charges positives et négatives sont stockées dans les matériaux et les personnes. Par exemple, le corps humain peut stocker une charge allant jusqu’à 25 000 V. Cette charge est ensuite dissipée lors de l’ESD par le biais de l’objet récepteur au moment où le courant cherche un chemin sans obstacle. Le châssis en métal d’un objet sert très souvent de conducteur pour l’électricité statique, mais il arrive que ce phénomène se produise à travers d’autres matériaux.

DISSIPATION STATIQUE

Le contrôle de l’électricité statique est particulièrement essentiel dans la fabrication d’ensembles électroniques et de composants tels que les circuits imprimés et les semi-conducteurs.

Comme il est presque impossible d’éviter toute génération d’électricité statique, le meilleur moyen d’éviter d’endommager les équipements sensibles à l’ESD reste la création d’environnements qui empêchent l’accumulation d’électricité statique. Pour ce faire, il est possible d’exclure des zones maîtrisées tous les matériaux possédant une forte charge et d’utiliser les tapis antistatiques, comme les tapis et revêtements décontaminants de Dycem, qui, après test, permettent de dissiper 108 ohms d’électricité statique, et donc de réduire les dommages que celle-ci peut occasionner.

Content

COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER ?